Flammarion Québec

Contact
Titre, auteur, ISBN, mots-clés

JE NE SUIS PLUS UNE OIE BLANCHE...

Josée Blanchette

Avec la collaboration de Caroline-Julie Fortin
Photos de Dominique Lafond

Depuis 2005, Josée Blanchette offre aux lecteurs de son blogue une généreuse incursion dans son intimité. Des moments du quotidien qu'on croit banals et qui finissent par ressembler à de la poésie. Des petits récits étonnants, inspirants, et toujours empreints de cet humour qui empêche de se supprimer ! On glisse, l'air de rien, de la provocation étudiée à la philosophie avec son fils, de ses réflexions acides à ses pâmoisons de jouvencelle sur l'amour, d'un party à Westmount squatté en toute lucidité aux épreuves qui font grandir.

Agrémenté de quelques billets inédits, le livre est illustré de photos de Dominique Lafond prises, pour la plupart, chez l'auteure.

Avec la collaboration de Caroline-Julie Fortin
Photos de Dominique Lafond

Depuis 2005, Josée Blanchette offre aux lecteurs de son blogue une généreuse incursion dans son intimité. Des moments du quotidien qu'on croit banals et qui finissent par ressembler à de la poésie. Des petits récits étonnants, inspirants, et toujours empreints de cet humour qui empêche de se supprimer !

Récit | 224 pages | 13 x 19 cm | 28,95 $

9 avril 2009

ISBN : 978-2-89077-346-2

Illustré de photos

Ce qu'on en dit

« On la retrouve telle qu’on la connaît, célibataire en série, épicurienne, maman last call plutôt comblée, confidente qu’on voudrait toutes avoir, avec ce brin de folie qui fait toute la différence. C’est bien tant mieux qu'elle ne soit plus une oie blanche… » Chantal Guy, La Presse

Aussi...

  • nouveaute JE NE SAIS PAS PONDRE L'OEUF, MAIS JE SAIS QUAND IL EST POURRI JE NE SAIS PAS PONDRE L'OEUF, MAIS JE SAIS QUAND IL EST POURRI Josée Blanchette

    Essai, récit, exercice de réflexion, ce travail journalistique minutieusement documenté aborde la question du cancer à travers l’expérience personnelle de Josée Blanchette et les témoignages qu’elle a reçus. Cette enquête sur un sujet majeur donne la parole à de nombreux spécialistes lucides et parfois critiques. 

    En savoir plus
  • SANS MÉNAGEMENT SANS MÉNAGEMENT Josée Blanchette

    Photos de Jacques Nadeau

    Chaque vendredi depuis 20 ans, « le jour le plus délinquant de la semaine », Josée Blanchette offre aux lecteurs du Devoir sa chronique inspirée par l’air du temps (Zeitgest). L’esprit vif et la plume alerte, elle tisse des liens entre les personnalités qu’elle rencontre, ses lectures et ses préoccupations très personnelles, qui font étrangement écho aux nôtres. Ce recueil, illustré des images de son fidèle complice, le photographe Jacques Nadeau, entremêle les sujets tabous qu’elle affectionne : du sexe au mariage, en passant par le deuil, les hommes qu’elle scrute avec une tendre impertinence, son propre personnage de femme et de mère, et toutes sortes de petites expériences qui font le sel de la vie.

    En savoir plus
Envoyez à un ami

255 caractères maximum

Envoyer