Flammarion Québec

Contact
Titre, auteur, ISBN, mots-clés

LE LIVRE DU DON

Récits et visages

Justin Kingsley

Communicateur hors pair, Justin Kingsley s’est intéressé durant toute une année à la place et aux formes du don dans la société actuelle. Animé par la conviction que de précieuses vérités se cachent dans nos histoires très personnelles et uniques, il a interviewé des amis, un champion olympique, une rescapée du génocide rwandais ou même une dame assise près de lui dans l’avion. Son livre compose un récit percutant, souvent touchant, parfois désopilant et, par certains aspects, un peu choquant. Derrière le geste simple, universel et si humain de donner se profilent mille et un sentiments complexes. Car la beauté de l’acte n’exclut pas sa difficulté : donner, c’est recevoir, mais c’est aussi renoncer à une forme de réciprocité. On y croise une multitude de visages qui nous confient leurs histoires : donner la vie ou donner la mort ; offrir sa virginité ou sa bénédiction ; planifier ou questionner son don ; transmettre au suivant un café ou une robe de mariée. Sans jamais sombrer dans le pessimisme ou le cynisme, l’auteur déboulonne nos idées préconçues sur la bonté, la générosité et l’altruisme dans cet ouvrage dont pas un mot n’a été inventé.

Communicateur hors pair, Justin Kingsley s’est intéressé durant toute une année à la place et aux formes du don dans la société actuelle. Animé par la conviction que de précieuses vérités se cachent dans nos histoires très personnelles et uniques, il a interviewé des amis, un champion olympique, une rescapée du génocide rwandais ou même une dame assise près de lui dans l’avion. Son livre compose un récit percutant, souvent touchant, parfois désopilant et, par certains aspects, un peu choquant.

Récits | 248 pages | 14,9 x 20,9 cm | 24,95 $

8 novembre 2017

ISBN : 978-2-89077-806-1

Aussi...

  • GSP : LE SENS DU COMBAT GSP : LE SENS DU COMBAT Georges St-Pierre, Justin Kingsley

    Avec Justin Kingsley

    Traduit de l'anglais (Canada) par Rachel Martinez

    Le plus grand atout du Québécois Georges St-Pierre n’est ni sa force ni ses qualités athlétiques, mais plutôt sa profonde détermination. Il a découvert le karaté alors qu’il n’était qu’un petit garçon victime d’intimidation et, par la suite, il n’a jamais abandonné son ambition de devenir le plus grand athlète en arts martiaux mixtes de tous les temps.

    En savoir plus
Envoyez à un ami

255 caractères maximum

Envoyer